Assemblée Générale 2018 du Syndicat du Var

L’Assemblée Générale du Syndicat des Propriétaires forestiers du Var pour l’exercice 2017 s’est tenue le vendredi 13 avril au Château de Saint-Martin à Taradeau avec la participation de Luc Bouvarel, Directeur Général de la Fédération Fransylva.

Programme Assemblée Générale statutaire2018 04 13 AG Invitation

  • 9h00 : Allocutions de bienvenue  
    • Frédéric-Georges Roux, Président
    • Albert David, premier adjoint, représentant Gilbert Galliano, maire de Taradeau
    • Muriel Lecca-Berger, Vice-présidente du Conseil départemental et présidente de la commission forêt, représentant Marc Giraud, Président du Conseil départemental
  • 9h15 à 10h15 : Assemblée Générale Statutaire
    • Rapport moral et bilan des actions 2017
    • Rapport financier année 2017
    • Renouvellement du Conseil d’Administration
    • Budget 2018
    • Évolution des cotisations 2019
    • Vote des résolutions

Autres interventions

  • Forêt et Urbanisme : point d’avancement des travaux orchestrés par le Conseil départemental par Sophie Pésenti
  • Prendre en compte le risque incendie de forêts dans les documents d’urbanisme par Frédéric-Georges Roux

12h45 : Conclusion et clôture de l’AG

Déjeuner dans la salle Calade

Après-midi : Visite guidée historique du domaine familial depuis 1740 et de la cave souterraine

Téléchargements des présentations

  • AG statutaire et vote des résolutions : cliquez ici AG 01-03

  • Intervention Forêt et Urbanisme (Sophie Pésenti) : cliquez iciAG 02-01

  • Intervention le risque incendie de forêt (Frédéric-Georges Roux)

Téléchargement de l’article de Var Matin sous la signature de Véronique Georges) : Cliquez ici

2018-04-16-Var-Matin-p12-web2018-04-16-Var-Matin-p13-web

 

Note : à l’attention de ceux qui auraient remarqué que la chaine de sa tronçonneuse n’était pas assez tendue, ce qui lui a valu nombre de sarcasmes sympathiques de ses collègues, Frédéric-Georges Roux explique que les contraintes de temps imposées lors de la prise d’images ne lui ont malheureusement pas permis de prendre les précautions élémentaires consistant à vérifier la tension de la chaine et le serrage du guide avant de débiter son tronc, ce que tout forestier digne de ce nom apprend en passant le « permis de tronçonneuse ».