Union Régionale PACA

Carte PACA 06L’Union Régionale des Syndicats de Forestiers Privés de Provence-Alpes-Côte d’Azur est une union de syndicats professionnels (loi de 1884), régie par le Code du Travail qui fédère les syndicats départementaux et représente les forestiers privés (cf. statuts) auprès des multiples organismes partenaires de la région.

L’Union Régionale est notamment membre au sein du premier collège (amont : ressource forestière, sylviculture et gestion) de l’interprofession régionale (filière Forêt-Bois) et son président siège au conseil d’administration  de cette interprofession dont il est vice-président. Il y représente les 3 piliers de la forêt privée : Fransylva, CRPF et Coopérative.

Siège social :

  • Maison de la Forêt, Quartier des Lauves; 83340 Le-Luc-en-Provence
  • Tél : 04 94 50 09 70
  • Mail : ur-paca@foretpriveefrancaise.com
  • Secrétariat : Sandra Arnaud (permanence : mardi et vendredi de 9h00 à 12h00)

Bureau :

  • Frédéric-Georges Roux, Président, 06 07 77 68 68, fredroux@aol.com
  • Gérard Gautier, Vice-président
  • Isabelle de Salve, Vice-présidente
  • Corinne Pesquet Baillon-Dhumez, Vice-présidente
  • Daniel Quilici, Trésorier
  • Robert Cancé, Secrétaire

Documentation à télécharger :

L’union fait la force

Avec 48% de sa surface recouverte de forêts. (1,5 millions d’hectares sur 3 millions), la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est l’une des plus boisée de la France métropolitaine. Les deux tiers appartiennent à des propriétaires privés. C’est dire que nous possédons et gérons environ un tiers de la surface de la Région. Mais cette forêt, comme la forêt française, est morcelée.

Nous sommes 226.000 propriétaires de parcelles boisées, convoitées par le public, et parfois par les collectivités territoriales qui croient qu’elle appartient à tout le monde.

Nous sommes également plus de 20.000 propriétaires de forêts de plus de plus de 25 hectares (même non contigües), soumis à l’obligation d’avoir des plans simples de gestion (PSG) agréés.

Nos syndicats départementaux (04-05-84, 06, 13 et 83) sont aujourd’hui forts de plus de 2.200 adhérents qui possèdent et gèrent  durablement plus de 120.000 hectares. C’est déjà beaucoup, mais c’est peu parce que nous ne pesons que 120.000 hectares sur le million d’hectares de la forêt privée de la région.

Concernés et actifs au niveau régional et européen

Défendre et valoriser nos forêts nous conduit à être actifs au niveau régional et national.

Afin d’être reconnus et écoutés par les instances régionales et nationales, ces syndicats qui adhèrent à la Fédération Nationale des Syndicats de Forestiers Privés (Fransylva) se sont rassemblés au sein de l’Union Régionale.

Nous y travaillons, avec l’État, le Conseil Régional et de nombreux organismes constitués à cette échelle sur des sujets globaux, par exemple le Schéma Régional de Continuité Écologique (SRCE ou trame verte et bleue qui s’imposera un jour dans les Scot et PLU), le Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier (PPRDF), Forêt Modèle PACA, le Comité Régional Biomasse qui veille à ce que la demande croissante de bois local soit satisfaite de manière cohérente, dans le respect de nos forêts de la biodiversité, de l’environnement, du paysage, du renouvellement des arbres … car, de plus en plus la région devient l’échelon qui s’impose même si, particulièrement en PACA, nous forêts sont très différentes d’un département à l’autre et si nous considérons que chaque massif mérite un traitement spécifique adapté.

Nous y travaillons aussi au niveau du bassin méditerranéen, principalement avec nos collègues espagnols, italiens et portugais, mais aussi avec des grecs, des marocains, des tunisiens ou des algériens car nos forêts et nos essences et leur gestion ont plus que quelques points communs et nous avons beaucoup à tirer de ces échanges, notamment pour nous préparer, au nord de la méditerranée aux conséquences de l’évolution climatique.

Défendre et valoriser nos forêts

Nous travaillons à tous les niveaux, régional et départemental non seulement pour nos adhérents mais aussi pour tous les propriétaires privés qui n’adhèrent pas (encore) à leur syndicat car, ils profitent déjà des résultats de plusieurs de nos actions.

Nous sommes confrontés en permanence à des règles et contraintes nouvelles mais aussi à des projets qui risquent d’en introduire de nouvelles. Nous participons à des dizaines de réunions, commissions, bureaux de direction, assemblées générales, conseils d’administration… pour que nous ayons un minimum d’information mais surtout d’influence sur ce qui se trame : Natura 2000, parcs régionaux ou nationaux, réserves naturelles, trame verte et bleue, plans de protection de l’atmosphère (pourra-t-on encore incinérer sur place les rémanents issus de nos travaux sylvicoles ?), plans de massifs, commissions des sites, schémas de cohérence territoriaux (Scot), PLU, chasse, loisirs en forêt, espaces naturels sensibles (ENS), Pidaf, PPRI, DFCI, comités communaux feux de forêts… la liste est longue, voire infinie et nous sommes souvent seuls face aux représentants de l’État (préfets, sous-préfets, DRAAF, DDTM, DREAL…), des Conseils Départementaux,  du Conseil Régional, des chambres consulaires, ceux de la filière bois (coopérative, ASL, Fibois, exploitants forestiers, scieurs, Fibre Excellence, Inova, E.ON…), des loisirs et de l’accueil du public en forêt (Forestour…) mais aussi, et ce ne sont pas toujours nos meilleurs amis, les multiples associations de défense de la nature, de la biodiversité, des paysages… qui nous imaginent responsables de la déforestation amazonienne, les associations de chasseurs, de ramasseurs de champignons, de randonneurs, de vététistes, de sportifs en tous genres qui n’admettent pas que nous puissions nous opposer à la pénétration massive, gratuite et non maîtrisée de nos bois…

Affiche-AdhérezNous avons aussi des relations fréquentes, et heureusement excellentes avec la forêt publique, l’ONF, les communes forestières et nous sommes aidés et assistés par les ingénieurs et techniciens du Centre Régional de la Propriété Forestière (le CRPF), établissement public qui est exclusivement concentré sur la forêt privée, dont nous sommes membres, élus par vous, de ce qui correspond au conseil d’administration de l’établissement régional et dont le président est l’un d’entre nous.

Autant de partenaires (cliquez ici pour en savoir plus) avec qui nous avons des relations quasi permanentes.

Adhérez à votre syndicat départemental. Vous avez besoin de nous, mais nous avons besoin de vous (cliquez ici pour en savoir plus).