Certification PEFC : pourquoi et comment adhérer ?

Comment adhérer à PEFC PACA ?

Rien de plus simple :

Pourquoi adhérer à PEFC ?

Vous êtes propriétaire forestier ? Bravo, bienvenue au club.

Vous adhérez à votre syndicat départemental (et vous êtes abonné à Forêts de France) ? Bravo. Sinon cliquez ici.

Vous savez ce qu’est la multifonctionnalité de la forêt et ses rôles ( production de bois, services environnementaux, services sociaux) ? C’est bien, sinon cliquez ici.

UR Doctrine 01Vous avez franchi la première marche en passant de propriétaire à gestionnaire ?  C’est très bien. L’étape suivante sera de passer de gestionnaire à sylviculteur, producteur, acteur économique… Sinon cliquez ici

Première marche : être gestionnaire

Vous gérez votre forêt : que ce soit vous-même ou en vous appuyant sur un gestionnaire professionnel (coopérative, association syndicale de gestion forestière, expert ou gestionnaire forestier) ? Bravo.  Il est donc probable que vous disposez d’un document de gestion durable.

Vous savez ce qu’est un document de gestion durable ? Sinon cliquez ici

  • un Plan Simple de Gestion (PSG) qui est obligatoire si vous possédez plus de 25 hectares, volontaire si votre forêt fait entre 10 et 25 hectares ou encore concerté si vous vous êtes regroupé avec vos voisins,
  • ou une adhésion au Code des Bonnes Pratiques Sylvicoles (CBPS),
  • ou encore une adhésion à un Règlement Type de Gestion (RTG), si vous êtes adhérent de la Coopérative Provence Forêt.

Seconde marche : une forêt certifiée

2015 09 26 Gestion Durable 01Vous avez un document de gestion durable (PSG, CBPS, RTG) et vous adhérez à PEFC ? C’est parfait, vous pouvez quitter cette page. Sinon lisez la suite.

Vous n’adhérez pas (encore) à PEFC, mais vous savez, au moins à peu près, ce que PEFC apporte en plus ? Si la réponse est OUI, alors qu’attendez-vous pour adhérer ?

En un mot :

Avec un document de gestion durable (c’est le minimum, surtout quand il est obligatoire) vous connaissez votre forêt car vous l’avez décrite et vous avez exprimé ce que vous voulez en faire et ce que vous voulez y faire.

logo seulEn adhérant volontairement à PEFC vous vous engagez à respecter tous les critères de la gestion forestière durable, vous exprimez COMMENT vous allez le faire, vous le faites savoir à vos acheteurs et intervenants en forêt (salariés, exploitants forestiers,  entrepreneurs de travaux forestiers…) et vous êtes à l’origine de la traçabilité de vos bois qui vont subir des transformations à chaque étape de la filière. Au final, les acheteurs, qui sont de plus en plus « responsables » et exigeants auront la garantie que le bois des produits qu’ils acquièrent provient de forêts gérées durablement.

Même chose pour les services découlant de la multifonctionnalité de la forêt : un jour viendra où les clients, les acheteurs, les usagers, la collectivité… exigeront le label PEFC sinon rien. Une forêt non PEFC n’aura plus de débouchés, ni vente de bois, ni prestation de service.

Pour en savoir plus sur les objectifs et le fonctionnement de PEFC : cliquez ici.

Pour en savoir plus sur PEFC PACA : cliquez d’abord ici puis cliquez ensuite ici.

Questions fréquentes

Et si mon acheteur (exploitant forestier) n’est pas certifié PEFC, puis-je lui vendre du bois ?

La réponse est OUI, mais à condition de lui expliquer que votre forêt est certifiée PEFC et de lui faire signer l’annexe 7 des conditions PEFC par laquelle il s’engage à respecter les contraintes d’exploitation liées à la gestion durable de votre forêt.

Sachez qu’en utilisant le contrat standard de vente de bois sur pied mis au point et diffusé par l’Union Régionale des Syndicats de Forestiers Privés de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur vous disposez automatiquement de cette annexe 7. N’hésitez pas à l’utiliser. Même si vous n’êtes pas (encore) adhérent à PEFC PACA, ce contrat est fait pour vous protéger et pour garantir les meilleures bonnes conditions commerciales et techniques entre vous et votre acheteur de bois. Cliquez ici pour en savoir plus.

Puis-je vendre mon bois plus cher si je suis certifié PEFC ?

Billon PEFCLa réponse devrait être OUI. Faites valoir votre engagement de gestion durable pour imposer une « prime PEFC », ne serait-ce qu’un ou deux euros (ou plus si affinité) par stère sur pied.

Mais ne rêvez pas trop. Si les grands industriels destinataires de nos bois (Fibre Excellence à Tarascon, E.ON à Gardanne, Inova à Brignoles, les scieries…) exigent la traçabilité de leurs approvisionnements et que le bois provienne de forêts gérées durablement, ils tirent leurs prix d’achat et les équilibres économiques des intermédiaires, les exploitants forestiers, la Coopérative, les experts et les gestionnaires, les Entrepreneurs de Travaux Forestiers, les Transporteurs… sont fragiles et sous tension. Quant aux clients finals de nos feuillus qui finissent en bois bûche (que ce soient des particuliers ou des pizzerias) ils n’ont pas (encore) la fibre écoresponsable économiquement suffisante pour exiger des bûches PEFC et être disposés à en payer les centimes additionnels. Mais comme nous l’écrivions ci-dessus : un jour viendra où le marché exigera le label PEFC sinon rien. Une forêt non PEFC n’aura plus de débouchés, ni vente de bois, ni prestation de service.